Skema > Actualité Skema > retour sur le hackathon ai for life

Retour sur le Hackathon « AI for life »

Partager   


950 étudiants managers et ingénieurs ont imaginé pendant 3 jours des solutions éthiques et innovantes pour mieux vivre avec l’Intelligence Artificielle.

​Aides aux personnes, lutte contre Alzheimer, meilleure gestion des achats de produits alimentaires, préservation de l’environnement…

Les étudiants managers de première année du Programme Grande Ecole de SKEMA Business School ont travaillé avec les étudiants ingénieurs de l’ESIEA auxquels se sont joints ceux de MIAGE Université Côte d’Azur et de l’Ecole Centrale de Lille (Iteem). Les étudiants ont imaginé des solutions innovantes et durables qui utilisent l’Intelligence Artificielle tout en questionnant pour chaque projet l’impact sociétal sous 3 angles : people, profit, planet. 

Le hackathon en quelques chiffres : 3 campus connectés, près de 120 équipes et projets présentés, une équipe finaliste pour chacun des 3 campus, une finale interconnectée dans une chaude ambiance… Et un lauréat final atypique explorant de nouvelles voies dans le marché de l’Art.

A l’occasion des rencontres avec les professionnels, les étudiants ont notamment eu le privilège d’échanger avec l’inventeur de SIRI, le Dr Luc Julia, Vice-Président Innovation - Samsung Electronics en Californie et directeur des centres de recherches de Samsung en IA. Des échanges se sont aussi développés avec Lionel Prévost, Professeur des Universités, Directeur de Recherche en IA au laboratoire LDR (Learning, Data & Robotics) de l’ESIEA. L’événement a associé les directions de l’innovation chez Microsoft, IBM ainsi que 7 startups qui ont présenté leurs services liés à l’IA et à l’innovation. Des chercheurs INRIA et de l’ESIEA ont aussi expliqué d’un point de vue technique ce qu’est l’IA et les outils de Machine Learning.

Les projets des étudiants faisaient tous l’objet d’un « pitch » accompagné d’une vidéo. Au final, et après une courte mais intense délibération, le jury* a désigné les 3 projets vainqueurs à Lille, Paris et à Sophia-Antipolis :

  • Projet Art’Pette (Campus de Lille, grand vainqueur)
    Le projet de cette équipe (qui compte 5 étudiants SKEMA et une élève ingénieur Iteem de l’Ecole Centrale de Lille) est de mettre en relation les étudiants en Art (qui créent en se formant) et des amateurs d’Art (ou de bonnes affaires), les premiers mettant en vente leurs travaux. L’IA, alimentée par les données récoltées sur le marché de l’Art et sur la plateforme permettront à Art’Pette de fixer un prix de base aux œuvres, ensuite vendues aux enchères, et de proposer aux acheteurs d’autres œuvres susceptibles de leur plaire.
    Les 6 étudiants de l’équipe Art’Pette recevront des robots humanoïdes programmables, offerts par l’ESIEA.
  • Projet Smarket (Lauréat finaliste - Campus de Paris)
    Le projet de cette équipe est de commercialiser une nouvelle solution d’achats et de gestion des stocks spécialisée dans les produits alimentaires, au cycle de vie très court. Objectif final : limiter fortement le gâchis alimentaire. En mettant en relation producteurs et distributeurs, la solution imaginée utilise l’IA et les nombreuses données de consommation et de ventes de produits alimentaires. Le projet Smarket était porté par 7 étudiants dont 2 de l’ESIEA.
  • Memor’IA (Lauréat finaliste - Campus de Sophia Antipolis)
    Ce projet, porté par 5 étudiants SKEMA et un étudiant MIAGE, met l’IA au service des personnes atteintes d’Alzheimer, avec l’objectif de prolonger de manière significative leur indépendance grâce à un assistant personnel conçu pour ralentir la dégénérescence liée à la maladie. Le service, diffusé via une enceinte connectée et une application mobile, s’appuie sur les données du malade (sa famille, ses habitudes, ses goûts…) et les dernières recherches médicales sur la mémoire et sur la maladie. Il proposera ainsi des services personnalisés au maximum : exercices de répétitions, jeux de mémoire auditifs ou visuels, rappels d’agenda, aides diverses à la vie quotidienne (la recette du plat préféré du petit-fils…).

Gagnants de ce hackathon ou pas, tous les étudiants qui souhaitent s’investir dans l’entrepreneuriat et qui croient en leur projet, ont été invités à prendre contact avec SKEMA Ventures : l’incubateur-accélérateur créé par SKEMA et dédié à l'entrepreneuriat et à l'innovation sur ses 6 campus dans le monde.

En résonnance avec l’ADN de SKEMA, Ce hackathon a atteint ses trois objectifs pédagogiques : développer la créativité et la capacité à innover tout en favorisant le questionnement éthique sur les technologies qui façonneront le monde de demain.

* Louis Jouanny, Directeur Général Groupe ESIEA, P.Xelot, IBM Startups Ecosystems Europe Manager, Pierre-Antoine Dusoulier, CEO IbanFirst, Virginie Cohen, IBM Systems Lab Services Europe Manager, Sophie Gay, directrice Programme Grande Ecole de SKEMA et les maires des Villages by CA : Fabrice Marsella (Paris), FranckBielher (Lille) et Jean-François Richardoz (Sophia Antipolis).

Pourquoi
choisir SKEMA
A la pointe des classements français et internationaux VOIR LES CLASSEMENTS
Une global business school VOIR L'ACTUALITE SKEMA
Une large offre de formations CHOISIR
Abonnez-vous
à nos newsletters.


Vos informations personnelles sont uniquement utilisées pour vous envoyer les lettres d'information de SKEMA Business School. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

SKEMA, The global Business School

BBA, ESDHEM, Programme Grande Ecole, Mastères Spécialisés®, Masters of Science, Formation Continue, Executive MBA, Doctorat, PhD, DBA….

SKEMA DANS LE MONDE