Skema > Actualité Skema > La banalite de la mondialisation

ACTUALITÉS

La banalité de la mondialisation

Publiée le 07 juin 2021
Partager   

A l’occasion de la 6e édition du Printemps de l’économie en 2018, un sondage sur le thème « Les Français et la mondialisation » a été réalisé par OpinionWay. Il révèle la vision négative et pessimiste que la mondialisation nourrit parmi nos concitoyens.

​Mauvaise opinion pour 60% des personnes interrogées, inquiétude pour l’avenir des prochaines générations à 71% …
La mondialisation cumule tous les maux : elle est synonyme de pauvreté, de chômage, d’inégalités et d’uniformisation culturelle.

Et pourtant, ce phénomène ne se limite pas aux crises financières ou aux pandémies. Il est souvent présent dans notre vie de tous les jours, discrètement, sans que nous ne nous en offusquions.

La lettre volée est une nouvelle d’Edgar Allan Poe dans laquelle une lettre de la plus haute importance est dérobée. Celle-ci est introuvable. Le mystère est résolu quand le détective se rend compte que cette lettre a été dissimulée non pas en la cachant, mais en la traitant comme un document ordinaire, visible par tous. Une chose importante, mais perçue comme banale, n’attire pas l’attention. Et si la mondialisation répondait aussi à cette définition ?


Retrouvez l'intégralité de cet article rédigé par Rodolphe Desbordes, professeur d'économie à SKEMA, sur le site knowledge de SKEMA

Pourquoi choisir SKEMA ?
A la pointe des classements français et internationaux VOIR LES CLASSEMENTS
Une business school globale VOIR L'ACTUALITE SKEMA
Une large offre de formations CHOISIR