Skema > Actualité Skema > Anne Julie Navarre SKEMA 2018 area manager chez amazon logistics
ACTUALITÉS

Anne-Julie Navarre (SKEMA 2018) : Area Manager chez Amazon Logistics

Publiée le 06 juin 2024

Diplômée d’un MSc International Business chez SKEMA Business School, Anne-Julie Navarre est actuellement Area Manager chez Amazon Logistics en France, forte de 4 ans d’expérience dans le secteur du transport et logistique. Dans cette interview, elle se confie sur son parcours, notamment une belle parenthèse en Chine.


Votre nom chinois (Sun Wen) a-t-il une connotation particulière ?


Absolument. En 2016, pendant mon premier cours de chinois, nous devions choisir un nom. Comme je n’avais pas appris la langue avant d’arriver là-bas, j’ai pensé que ce nom serait plus facile à écrire. De plus, c’est une référence à la politique de Sun Yat-sen en Chine. Je me suis dit que ce serait un fait amusant et intéressant à mentionner lorsque les Chinois me poseraient des questions sur mon nom chinois, en disant : « Oh, vous savez, comme le politicien Sun Yat-sen ». Ce nom a une belle signification, n’est-ce pas ? Suivre les pas d’un héros historique en Chine. J’aime ce genre de choses, cela facilite la discussion et permet de briser la glace lorsque l’on se présente à un Chinois.


Vous avez mentionné que vous aviez suivi votre premier cours de chinois en 2016. Est-ce que c’est à ce moment-là que vous êtes venu à SKEMA Suzhou pour votre programme ?


Oui, c’était en août 2016. J’ai pris l’avion pour Shanghai mais ce n’était pas la première fois que je venais en Chine. J’avais visité la Chine en 2005 avec mes parents pendant un voyage, mais cette fois-ci, c’était différent. Cette fois, j’étais là pour vivre et étudier, ce qui était surprenant, car je ne m’y attendais pas. Pour moi, la Chine n’était qu’une destination de vacances, pas un endroit où vivre et étudier.

Tout était nouveau, tout était une première, comme manger de la nourriture chinoise, non seulement en tant que touriste, mais aussi en vivant dans un environnement chinois et en allant à l’école avec des professeurs chinois. C’était mes premiers cours de chinois et je craignais de ne pas pouvoir suivre parce que je n’avais jamais étudié le chinois auparavant. Je pensais que j’allais devoir écrire des caractères compliqués dès le premier cours, ce qui était décourageant. Heureusement, les professeurs étaient formidables même si j’étais la seule à n’avoir jamais étudié le chinois auparavant.

Cela fait cinq ans que je ne suis pas allée en Chine et je suis fière de tout ce que j’ai appris à Suzhou. Je peux discuter avec les gens dans les restaurants, les supermarchés et les usines. C’est assez agréable. Même si je ne parle pas parfaitement, je peux communiquer efficacement.


Combien de temps avez-vous passé à SKEMA Suzhou ? Était-ce pour un semestre ou pour une année complète ?


Après le lycée, j’ai suivi un cursus de deux ans parce que je n’étais pas très scolaire, pour être honnête avec vous. J’ai opté pour un diplôme en commerce international, qui semblait intéressant en raison des différents sujets abordés. Cependant, je me suis vite rendu compte que ce n’était pas suffisant, que j’aimais vraiment apprendre de nouvelles choses et que j’avais envie d’aller plus loin. C’est pourquoi j’ai postulé à SKEMA, qui me semblait être la meilleure école en matière d’expérience internationale et qui disposait de campus dans le monde entier.


Lire l'intégralité de l'interview
Contacter Anne-Julie sur Linkedin


Pourquoi choisir SKEMA ?
A la pointe des classements français et internationaux VOIR LES CLASSEMENTS
Une business school globale VOIR L'ACTUALITE SKEMA
Une large offre de formations CHOISIR