Camille TUAILLON, diplômée 2005 présente « Gourmandises de Camille".

Partager   


Interview de créateur : Camille Tuaillon (promo 2005) nous présente « Gourmandises de Camille »


Camille, peux-tu te présenter ?
Diplômée depuis 6 ans, et tout juste passée le cap des 30 ans, je suis aujourd’hui un entrepreneur comblé !
 
Après des stages dans la grande distribution, j’ai fait un parcours de 5 ans dans le conseil en ingénierie avant d’avoir cette idée de création d’entreprise.
 
 
Comment te sens-tu dans cette aventure ?
Hyper bien ! Je découvre le milieu du Web qui est en train de se professionnaliser. Depuis l’arrivée de Facebook qui est la dernière véritable innovation du web depuis 10 ans, les codes changent, la communication se transforme. (Rejoignez le groupe Facebook)
Je suis aidée par l’ENE (Espace Numérique Entreprise) pour mieux comprendre les spécificités de ce secteur. Le e-commerce est passionnant et en même temps chargé de bon sens ! C’est ce que j’aime, j’apprends très vite, les idées fusent, c’est du commerce à l’état pur avec un e-marketing pointu.
 
Peux-tu nous présenter ton site ?
Gourmandises de Camille c’est avant tout une idée ! L’idée que j’ai eu lors de mes vacances d’été 2010. Etant une grande gourmande, lorsque je voyage j’estime que le tourisme est aussi dans l’assiette et j’ai pour habitude de chercher des produits de producteurs, les spécialités culinaires des régions. Ce voyage, je l’ai réalisé dans le Sud,d’Est en Ouest : Périgord, Camargue, Landes, Pays basque ... toutes ces régions regorgent de bonnes choses. En rentrant sur Lyon, l’envie de retrouver tous ces bons plats c’est fait sentir. Seulement sur Lyon, on trouve essentiellement des « Lyonnaiseries » et finalement peu de produit des autres régions.
Etant une e-shoppeuse avertie, je me dirige systématiquement sur le net pour trouver ce que je cherche. Les sites qui proposent de l’épicerie fine ne m’ont pas donné satisfaction. Pages personnelles des producteurs peu appétissantes, annuaire de mise en relation ou gros site marchand qui vous vendent du foie gras comme ils vendraient des clés USB.
Je n’ai pas réfléchis longtemps pour me dire que cette idée était la bonne que je quittais mon job dans le conseil pour me lancer dans la création d’entreprise.
 
Quel est ton objectif pour cette année ? et dans 3 ans ?
Le premier objectif cette année est d’atteindre une rentabilité intéressante pour ré-investir l’année suivante. Faire évoluer les services que je peux apporter à mes clients, embaucher un stagiaire pour transmette la connaissance du web que j’ai acquise et pouvoir en faire toujours plus.
L’objectif moyen terme ? Faire la une de Challenge magazine ! En tant que réussite du web, Rien que ça !... Faut bien viser haut, non ? (rires)
 
Un conseil pour la fin ?
Un nouveau projet passe forcément par le web. Les qualités requises seraient  tout simplement d'être à l’affut des nouvelles technologies, aimer l’informatique et une bonne dose de bon sens. (Consultez ici mon blog)
Pour conclure, si vous vous sentez une âme d’un entrepreneur, il faut prendre le risque en le mesurant. On trouve toujours de la ressource pour rebondir.
 
 

20/01/2012

En savoir +

SKEMA campus Lille

Campus Lille
Avenue Willy Brandt
59777 Euralille
+33 (0)3 20 21 59 62
Contact par email

SKEMA campus sophia antipolis

Campus Sophia Antipolis
60 rue Dostoïevski
CS 30085
06902 Sophia Antipolis
+33 (0)4 93 95 44 44
Contact par email